Paroisse de Sèvres, église saint-Romain, église Notre-Dame des Bruyères
http://paroisse-sevres.fr/Justice-des-hommes-justesse-de
      « Justice des hommes, justesse de Dieu : les chrétiens en quête de justice (...)

« Justice des hommes, justesse de Dieu : les chrétiens en quête de justice »

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 3 octobre 2013

Justice des hommes, justesse de Dieu : ce thème d’année va nous inviter à réfléchir sur la finalité de la Justice au sein de notre société et de notre siècle.


Au sens strict la justice est une vertu naturelle qui appartient à l’ordre des relations entre les hommes. Elle vise à sauvegarder la réalité personnelle des individus et à réaliser un type de société qui précisément permette aux individus de se développer dans des relations de tous ordres.
Idéalement pour le chrétien, la justice des êtres humains pourrait se confondre avec la Justice de Dieu mais les milliers de textes de lois existants face aux 10 commandements bibliques montrent qu’il n’en est rien. Les textes bibliques font également référence à cette séparation. « Si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez certainement pas dans le Royaume des Cieux. » (Matthieu V, 20)
« Cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice », et ainsi « toutes choses vous seront données par- dessus » (Matthieu VI ,33) Les pères de l’Eglise n’élaborent pas de doctrine mais dénoncent les injustices de leur temps. Saint Thomas parle d’un équilibre objectif à établir et à préserver entre les personnes. La justice sociale est orientée vers le bien commun et la justice particulière est focalisée vers le bien de chaque personne.
A partir de Léon XIII, on assiste à une prédominance de la justice sociale ayant pour objet le bien de tous et de chacun. Elle devient alors de plus en plus la justice tout court. Jean XXVIII, dans Mater et Magistra, préfère parler de justice et d’équité. Il éclaire les rapports entre justice particulière et justice sociale
De nos jours la demande de justice se fait de plus en plus pressante dans tous les secteurs de la vie sociale, économique et politique. Pourtant, l’œuvre de justice réalisée par les hommes, soumise aux fluctuations des politiques est par essence imparfaite à l’inverse de la Justice Divine. Comment la Justice Divine peut-elle donc s’accomplir sur la Terre, puisque sur celle-ci l’on est (tout au moins en apparence) soumis à l’arbitraire des lois humaines et des jugements humains ? Ne devrions-nous pas parler plutôt de justesse divine ?
Par-delà cette justice, il a toujours existé pour le chrétien la perception d’une justice de transcendance ou justice immanente car c’est bien l’une des intuitions fondamentales du christianisme qui énonce que Dieu est juste.
Programme de l’année
Nous tenterons, au cours de cette année aux travers de témoignages, de réfléchir sur le sens de la justice et de compren- dre l’institution judiciaire et ses acteurs qu’ils soient magistrats, avocats ou jurés. Ils tenteront d’éclairer notre perception de la justice en témoignant de la réalité de leur quotidien, de la vision de leur métier mais ils nous feront partager également leur doute et les cas de conscience qu’ils peuvent avoir comme homme et peut-être comme chrétien.
Nous nous intéresserons également au condamné qui ne mérite pas une seconde peine par notre regard ou nos paroles. La réinsertion du condamné, les témoignages des personnels pénitentiaires, la perception de l’action des aumôniers et visiteurs de prisons nous seront précieux pour améliorer notre conduite réfléchie de chrétiens.

Nous vous proposons un premier rendez-vous le jeudi 17 octobre 2013 à 20h45 salles sous le Pont

Nous recevrons le père Jean-Philippe Chauveau, aumônier de la maison d’arrêt de Nanterre, membre de la Communauté Saint-Jean et fondateur de Magdalena, association de Bénévoles venant en aide aux personnes qui vivent de la rue ou dans la rue et qui viendra nous parler de « Quelle justice pour ceux qui n’ont rien ».

L’intervenant répondra à vos questions à l’issue de son témoignage.
Nous vous attendons, venez nombreux

Contacts : Père Sevenet et Alain Lagrange

Documents joints

Paroisse de Sèvres
- Eglise et presbytère Saint Romain
1, rue de l’Eglise
92310 Sèvres
- Tél. : +331 46 29 99 99
Eglise Notre-Dame des Bruyères
- 25 rue du Docteur Roux
92310 Sèvres
- Tél. : +339 83 06 34 50
- Plan d’accès

info_fr {JPEG} Faire un don Offrir une messe

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Bonnenouvelle.fr