Le denier de l’Eglise, tous concernés

Le Denier de l’Église est une ressource essentielle de notre paroisse.

Il représente chaque année environ deux tiers de ses recettes, le dernier tiers étant assuré principalement par les quêtes et par les offrandes de cérémonies et de messes. C’est la paroisse qui assume l’ensemble de ses frais dont le salaire des prêtres et des laïcs, l’entretien et l’investissement immobilier. Elle ne reçoit aucune subvention extérieure.
Rien ne serait possible sans vous.

Donner au Denier de l’Église, ce n’est pas faire une action caritative comme une autre ; c’est notre responsabilité de chrétien d’apporter notre contribution à la vie de notre paroisse et au delà, de notre diocèse et de l’Église Universelle (par des mécanismes de solidarité).

Donner au Denier, c’est un signe d’appartenance et de fidélité à l’Église qui fait partie de notre vie. Le Denier de l’Église doit devenir l’effort de tous.

Nous avons besoin d’élargir et rajeunir notre base de donateurs qui repose encore trop fortement sur les paroissiens les plus âgés. Il faut donc que tous, jeunes adultes et jeunes familles, nouveaux paroissiens, présents régulièrement ou plus ponctuellement, à l’occasion d’un baptême ou du catéchisme, nous nous sentions concernés.

Oui, il faut que chacun de nous fasse son devoir de chrétien responsable de son Église :
Qu’il donne selon ses moyens, mais qu’il participe !

Pour effectuer votre versement (mentionnez « Denier » et mettez votre adresse) :
– un chèque destiné à la paroisse (posté ou déposé au secrétariat)
– un chèque ou des espèces sous enveloppe « Denier » (à la quête)
– par le site internet du diocèse https://denier.diocese92.fr/donner/~mon-don
– par carte bleue à la fin de la messe (si le prêtre a pris le terminal ad hoc)