Joseph

  4ème dimanche de l’Avent ‘A’  – St Romain –  22 décembre 2019

1) Joseph : « un homme juste »

Que signifie cette expression : un homme qui veut ‘s’ajuster’ au projet de Dieu. En l’occurrence, dans son intimité avec la Vierge, il sait qui est le père de l’enfant à naître et ne veut pas prendre la place de Dieu. En même temps, il ne veut pas que Marie soit montrée du doigt. D’où ce projet, qui lui semble ‘juste’. Qui lui paraît le meilleur, qui, spirituellement et humainement, lui semble ‘tenir la route’.

Il nous faut devenir ‘justes’, Pour cela, faire appel à notre raison,  notre discernement. Tout cela est à mettre en œuvre, pour que nous prenions nos responsabilités. Dans tout ce à quoi nous sommes affrontés (dans la famille, la vie sociale, la vie politique…) : bien comprendre la situation, et pour cela prendre du temps, lire tel article, tel livre. S’informer, à la lumière de notre intelligence et de notre foi.

2) Joseph : c’est un homme qui a « un songe »

De même un peu après, lorsqu’il s’agira de fuir Hérode, il aura un autre songe (2, 13). Pour Marie, c’est équivalent, lors de son Annonciation : « L’ange entra chez elle » (Lc 1, 28). Ne prenons pas ces expressions au pied de la lettre : elles signifient que, tant pour Joseph que pour la Vierge, il y a chez eux une profonde vie intérieure. Et la Vierge va comprendre, et Joseph va comprendre : pour lui, « fils de David », c’est d’accueillir celui qui va devenir, grâce à lui, Fils de David.

Finalement, on ne peut devenir « juste » que si l’on a une vie spirituelle profonde, intense. Que si l’on s’éloigne de la superficie de notre vie pour rejoindre Celui qui est au plus profond de nous-mêmes. Qui est notre Dieu, quel est son projet sur moi, compte tenu de mes charismes, de mon histoire ? Quel est non pas ‘mon’ projet, même si celui-ci semble ‘tenir la route’ à vues humaines. Mais son projet à Lui sur moi ?

3) Joseph : un homme qui « se réveille »

De même un peu plus loin dans l’évangile de Matthieu : « Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère », pour partir en Egypte. Joseph devient un homme d’action, non pas un activiste, mais un être qui prolonge l’action du Seigneur. Après un temps de réflexion, où ses capacités sont mises en œuvre, après un temps d’intériorisation, il va agir. ‘Voir, juger, agir’, les 3 moments essentiels. Et l’importance de respecter ces 3 étapes.

Si nous voulons être des disciples, il nous faut donc prendre du temps pour, avec notre intelligence et notre raison, réfléchir aux enjeux de notre société ; Mais il faut aussi descendre au plus profond de nous-mêmes pour rejoindre ce projet que Dieu a sur chacun compte tenu de sa personnalité, de ses richesses et ses limites. C’est dans cette mesure que nous deviendrons l’humble servante, l’humble serviteur, essentiel pour que le Royaume progresse.