“Pour qu’ils aient la vie”

En débarquant à la paroisse de Sèvres, ce qui m’est apparu au début comme une charge supplémentaire, a été une belle expérience me permettant de ne pas décrocher du concret de la vie paroissiale pour laquelle je suis devenu prêtre.

Merci de m’avoir aidé dans ma première année de Vicaire Général à ne pas perdre de vue le « terrain » !

J’aimerais d’ailleurs vous partager la joie que j’ai eue de travailler avec votre Equipe d’Animation Pastorale (EAP), avec votre économe et le conseil économique, avec Muriel au secrétariat, avec l’équipe locale des Bruyères et tant d’autres personnes de qualité. Je ne suis pas très bon pour la langue de bois, c’est très sincèrement que je vous partage donc cette joie, et par là mon espérance pour la paroisse de Sèvres.

Après ces deux années un peu en miettes, elles-mêmes précédées des deux années de fermeture de l’église Saint-Romain, il est important de prévoir une intense rentrée missionnaire, pour laquelle vous êtes bien équipés avec ces merveilleuses personnes au service, et avec le père Edouard Delafon qui arrive (quel veinard !). Mais cela ne sera possible qu’en mobilisant plus largement. Pour cela, à vous de jouer !

Je confie à votre prière le futur ministère du père Pascal Seité dans le diocèse de Saint Yves, et à vos soins les pères Hervé Rabel et Thierry Okoulopoko qui ont fait face depuis deux ans à de nombreux imprévus, mais je sais qu’ils peuvent compter sur la reconnaissance de beaucoup de paroissiens.

Je lis sur le faire-part d’ordination de nos cinq nouveaux prêtres ordonnés ce samedi 19 juin pour le diocèse : « Pour qu’ils aient la vie ». C’est sans doute la clé de la vocation de nos cinq jeunes confrères, mais aussi de Pascal, Hervé, Thierry, Jean-Marie Luc et moi-même… Mais c’est aussi la vocation de cette belle paroisse de Sèvres, être témoin de cette parole de Jésus : « Je suis venu pour qu’ils aient la vie, la vie en abondance » (Jn 10,10).

Père Georges Vandenbeusch