Confession

Le sacrement de réconciliation, c’est recevoir le pardon de Dieu. Ce sacrement est aussi appelé sacrement de pénitence ou confession

Qui peut le recevoir ?

Tout baptisé qui reconnait le mal qu’il a volontairement commis, et qui veut retrouver l’alliance avec Dieu. Le prêtre qui reçoit la confession est le représentant du Christ et pardonne en son nom.

Que signifie-t-il ?

Ce sacrement est le signe de l’amour infini de Dieu. C’est une démarche parfois difficile, car elle nous met face à notre faiblesse et à nos fautes, mais si elle est sincère, elle procure libération et paix.

Où et quand ?

Dans nos paroisses, ce sacrement peut se recevoir lors des permanences des prêtres. Lors des grandes fêtes, il est aussi proposé plusieurs fois quelques jours avant (cf. Le Trait d’Union).

Comment cela se passe-t-il ?

Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu. (2ème lettre de saint Paul aux Corinthiens).

Se préparer

Il est nécessaire de se donner un peu de temps pour préparer sa confession : il s’agit de l’examen de conscience. Ce temps nous permet de se regarder en face, en toute honnêteté. Par exemple au travers de la question, ce que j’ai fait est-ce bon pour Dieu et pour les autres et pour moi ?

Se présenter

Je me présente ensuite devant le prêtre en disant : « Bénissez-moi mon Père parce que j’ai péché ».
Le prêtre me bénit et je fais un signe de croix.
Je dis au prêtre les péchés qui me pèsent le plus : ceux envers Dieu, envers les autres, et envers moi-même.
Le prêtre me dit quelques mots pour m’aider dans mon chemin de conversion. Il me propose un geste de conversion et de pénitence.

Reconnaître que nous avons blessé l’amour

Je dis l’acte de contrition :
Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé, car vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché vous déplait. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre Sainte Grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence.

Ou bien :
Mon Dieu, j’ai péché contre toi et contre mes frères, mais près de toi se trouve le pardon. Accueille mon repentir et donne-moi la force de vivre selon ton amour.

L’absolution

En m’imposant les mains, le prêtre me donne l’absolution et me bénit.
Je fais un signe de croix et je réponds « Amen ».

Dire merci

Après avoir quitté le prêtre, je prends le temps de prier et rendre de grâce à Dieu pour ce don d’amour qu’il me fait dans le sacrement de réconciliation.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.